top of page
Rechercher

Episode 2 - Le carnet vert

Elle s’éloigna vivement de l’entrée de la tombe et but avidement. Arnaud consulta sa montre et grimaça. Combien de temps cette fois ? lui demanda Olivia après avoir étanché sa soif. Trois jours. Cela faisait trois jours qu’ils n’étaient pas sortis de la chambre secrète. Ils réprimèrent un frisson. Arnaud récupéra la gourde mécaniquement, la rangea dans leur sac à dos et tendit à sa femme une galette de riz et un bâton de bœuf séché ; je sais à quoi tu penses et il n’en est pas question, lui dit Olivia en mordant dans la viande délicieuse. Pourtant, ça ne peut pas continuer comme ça. Nous sommes affamés, déshydratés, nous n’avons pas fermé l’œil depuis trois nuits. Tu as l’air d’un fantôme... Il suffit qu’on fasse plus attention la prochaine fois, s’entêta Olivia, les yeux écarquillés. Tu as déjà dit ça la dernière fois. Qu’est-ce qui se serait passé si je n’avais pas proposé de sortir ? Olivia se mordit les lèvres. Mais c’est là ! Ce que nous avons cherché toute notre vie ! Justement c’est notre vie, répondit doucement Arnaud, et j’aimerais continuer à la vivre encore un peu. Olivia prit un air buté. Elle semblait prête à se mettre à courir. De toute façon, nous n’allons pas y retourner maintenant si ? Nous avons besoin de reprendre des forces et d’une bonne douche. Viens, maintenant. L’archéologue prit tendrement le bras de sa femme et l’éloigna de la tombe géante. Tu es vraiment une enfant, c’est pas possible.


Le couple avait loué un petit appartement dans la vieille ville du Caire. La chambre était minuscule et l’atmosphère y était étouffante, mais ils disposaient d’un toit avec une vue imprenable sur la pyramide de Khéops. Surtout, leur logeuse était une femme sans âge qui vivait entourée de chats et ne posait pas de questions sur les fréquentes disparitions des deux archéologues. Fait étrange, elle semblait toujours savoir quand le couple allait réapparaître. Ils trouvaient à chaque fois des serviettes chaudes dans la salle d’eau, des draps lavés de frais dans leur chambre, un plat de brochettes et de légumes grillés dans le four et des litres de thé à leur disposition sur la terrasse. Trois jours après leur retour, alors qu’ils terminaient un somptueux dîner préparé par leur hôte, l’un de ses félins vint se poser sur les genoux d’Arnaud. C’était un chat angora magnifique avec des yeux verts et une fourrure aussi souple que de la soie. Arnaud le caressa distraitement, tout en réfléchissant. À quoi penses-tu ? lui demanda Olivia, dont le visage avait repris des couleurs. À ces trois jours ; au fait que nous n’avons pas vu le temps passer ; au fait que j’avais programmé ma montre pour éviter que ça se reproduise encore une fois. Tu connais ma théorie, plaisanta Olivia. Arnaud ne répondit pas. Sa main passait lentement sur le dos du chat. Attends, tu y crois ? Arnaud soupira et sortit un livre de la poche de sa veste. C’était un petit livre de cuir vert avec une reliure toute abimée. Olivia, j’ai autant envie que toi de croire que nous avons trouvé la voie qui mène à la vie éternelle... dit-il en ouvrant l’ouvrage. Olivia remarqua qu’il s’agissait d’une écriture manuscrite. Un journal. Arnaud le feuilleta un moment, s’arrêta sur une page et commença à lire. « La légende dit : et ceux qui en sont dignes trouveront la chambre sacrée et la déesse leur montrera le chemin vers le royaume sans fin. Et le temps n’aura pas de prise sur eux, car ils auront quitté le monde des hommes pour entrer dans celui des rêves. » Olivia écarquilla les yeux. Qu’est-ce que c’est que ce livre ? Arnaud lui tendit l’ouvrage. Le journal du professeur Daressy. Daressy... Daressy... Georges Daressy, l’égyptologue ? Celui qui disparut sans laisser de trace en 1938 ? Arnaud hocha la tête. Où l’as-tu trouvé ? L’archéologue désigna le chat angora, qui ronronnait doucement sous ses caresses. C’est Bas qui me l’a apporté. C’est une blague ? Arnaud la considéra très sérieusement et Olivia se troubla. Tu crois que Daressy parle de la chambre dissimulée dans la pyramide de Khéops ? Son mari ne répondit pas, mais son expression parlait pour lui. J’avais raison alors ! Nous l’avons trouvé ! Tourne la page, commanda Arnaud. Olivia lut. « Mais prenez garde, vous qui cherchez le secret de la vie éternelle, car hors du rêve, jamais le temps ne s’arrête ». Eh bien quoi ? Arnaud soupira. Cela signifie que j’avais raison d’être prudent. Rappelle-toi de Philipps, Carnavon, Reed, Breasted : tous morts d’épuisement, de faim ou de soif… Carnavon, c’est la malédiction de Toutankhamon qui l’a frappé, plaisanta Olivia. Arrête Olivia, je suis sérieux. Que fais-tu de ceux qui ont disparu sans laisser de traces? Relis la phrase : « prenez-garde, vous qui cherchez le secret de la vie éternelle, car hors du rêve, jamais le temps ne s’arrête ». Une fois que l’on sort de la pièce, la vie reprend ses droits. Trois jours, Olivia. Nous sommes restés trois jours. Bas quitta soudain les genoux d’Arnaud pour venir se poser à côté de la jeune femme. Ses beaux yeux verts la regardaient avec attention. Je sais que tout cela te fait penser à ton arrière-grand-père mais c’est un risque à prendre. Pas question de ne pas y retourner, décida-t-elle en regardant Bas. Il semblait sourire. Comme c’était étrange. Je savais que tu dirais ça, dit Arnaud en soupirant à nouveau, alors j’ai réfléchi à une solution. Je t’écoute, répondit la jeune femme. On y va chacun à notre tour. Une journée maximum par personne. Et puisqu'on ne peut pas prendre de photos, on dessine. Olivia réfléchit. Ils avaient essayé de photographier les murs, mais les clichés n’avaient jamais rien montré d’autre que des murs gris et ensablés. Cela aussi était étrange. Arnaud reprit. Tu dois me promettre de ne jamais entrer quand je suis à l’intérieur. Olivia, tu es avec moi ? C’est important. Si tu entrais, il n’y aurait plus personne pour nous aider à garder la notion du temps. D’accord. Mais je commence. Le lendemain, Arnaud accompagna Olivia jusqu’à l’entrée de la pyramide et la regarda disparaître à l’intérieur. Il était en train de sortir de quoi installer un petit campement de fortune quand il la vit réapparaître quelques minutes après, catastrophée. Ça ne marche pas ! Je ne peux pas ouvrir la porte ! s’exclama-t-elle. Viens ! Viens vite !


A suivre...

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Episode 8 - Le tribunal des dieux

Tout a commencé au moment de la découverte du tombeau du pharaon Toutânkhamon, il y a de cela quelques lunes. Une image commençait à se former dans la fumée. On y voyait Howard Carter pousser les port

Episode 7 - Le sarcophage

Olivia ouvrit les yeux et crut qu’elle était devenue aveugle. Sa première réaction fut de se lever et elle se cogna violemment la tête contre un mur dur comme de la pierre. En même temps qu’elle appuy

Episode 6 - Néfertari

Résumé de l'épisode précèdent : Olivia et Arnaud ont trouvé la voie d'accès vers l'île aux chats ou le royaume de la vie éternelle promis par la déesse Bastet à un petit nombre d'élus. Mais alors qu'i

Comments


bottom of page